EtudesPartir à l'étranger

Toutes les aides pour financer votre projet d’étude à l’étranger

Pour beaucoup d’entre vous, partir étudier à l’étranger est devenu, une étape désormais incontournable de votre cursus d’études. Et vous avez bien raison ! Non seulement les opportunités de départ se sont multipliées (échange universitaire, stage, césure…) mais en plus, apporter une dimension internationale à votre cursus présente de nombreux avantages, que vous pourrez valoriser dans votre Curriculum Vitae (CV).

Cela dit, nous le savons : voyager coûte cher. Ainsi, de nombreuses aides se sont développées pour que l’aspect financier ne soit plus un frein : votre coach Kibitz vous les fait découvrir.

L’aide Erasmus +

Le programme Erasmus vous accompagne dans vos séjours européens en vous proposant, entre autres, une aide financière sans conditions de ressources. Il s’agit d’une des seules aides accessibles dès la première année d’enseignement supérieur pour les stages ou à partir de la deuxième année pour les cursus d’études. Le montant de l’aide est fixé par la Commission Européenne et varie en fonction du pays d’accueil. Pour en bénéficier, rapprochez-vous du Bureau des Relations Internationales de votre établissement qui vous guidera dans les démarches à effectuer.

L’aide à la mobilité internationale

Si vous êtes étudiant boursier et que vous souhaitez suivre une formation supérieure à l’étranger (programme d’échange ou stage), sachez que vous pouvez solliciter cette aide également auprès du Bureau des Relations Internationales de votre établissement. Vous devrez alors compléter un dossier de demande d’aide à la mobilité ainsi que motiver votre projet. Si vous êtes éligibles, vous pourrez bénéficier au minimum de 2 mensualités et au maximum de 9 mensualités. Le montant de la mensualité est fixé à 400€ et vous est versé directement par votre établissement d’enseignement supérieur.

Les aides spécifiques aux pays d’accueil

Pensez également à vous renseigner du côté de votre pays d’accueil qui propose de nombreux programmes d’aides encore peu connus. C’est le cas notamment des Etats-Unis avec la commission franco-américaine « Fullright » qui propose aux étudiants français titulaires d’au moins une licence et souhaitant préparer un Master ou un doctorat américain un programme d’aide regroupant une quinzaine de bourses parfois cumulables. Ainsi, un étudiant peut bénéficier d’aides allant de 6 000 à 45 000 dollars pour une année académique et une prise en charge des frais de voyage, assurance santé, etc…

Le service volontaire européen (SVE)

Si vous souhaitez partir à l’étranger dans le cadre d’une année de césure, pensez au SVE. En tant que volontaire français, vous devez réaliser un projet d’intérêt général (mission de prévention, animation socio-culturelle, aides aux personnes vulnérables…) pour le compte d’une organisation à but non-lucratif située dans un pays membre du programme Erasmus +. Réservé aux 17-30 ans, ce programme vous permet de partir à l’étranger pour une période de 2 à 12 mois avec une prise en charge de vos frais de transport, d’hébergement, de nourriture, etc… La première démarche à réaliser est de rechercher et de trouver une organisation d’envoi qui s’occupera des autres démarches administratives.

Voici donc une liste non-exhaustive des aides auxquelles vous pouvez prétendre pour vos futurs séjours à l’étranger. N’oubliez pas les éventuelles aides régionales et locales qui peuvent exister. Seul mot d’ordre pour pouvoir bénéficier : s’y prendre à l’avance ! Car les démarches administratives sont toujours longues.

Vous avez des projets ?