EtudesUniversité

L’entrée dans la vie étudiante

Vous venez d’avoir votre bac, vous en avez bien profité tout l’été et vous avez eu raison. Mais le mois de septembre est déjà de retour, avec en prime l’entrée dans l’enseignement supérieur. A quoi devez-vous penser ? Que devez-vous faire ?

La vie étudiante n’est pas toujours facile mais heureusement pour vous, chers Kibitzers, nous sommes là pour vous donner quelques pistes afin de faciliter votre rentrée universitaire.

une étudiante avec un trieur dans les mains

S’équiper pour répondre à n’importe quelle situation

Alors oui, vous n’êtes plus au collège à devoir acheter des cahiers petit carreaux format 24×32. Mais vous verrez que les enseignants du supérieur ont aussi leur petite préférence parfois. Les ordinateurs s’avèrent (très) pratiques pour prendre des notes (et non pas être sur Facebook pendant le cours). Si vous ne pouvez pas forcément vous en acheter un neuf, n’hésitez pas à regarder les occasions ou à demander autour de vous que l’on vous en prête un.

Pour prendre des notes et naviguer sur Internet, rien ne sert d’avoir le modèle dernier cri. Le seul critère qui doit être essentiel dans votre choix : l’autonomie de la batterie (oui, oui, vous verrez quand, au bout de 3h de cours, tout l’amphi voudra recharger son ordinateur). Mais ne misez pas tout sur l’ordinateur portable car encore aujourd’hui, certains enseignants ne l’acceptent pas. Ou bien, vous pourrez avoir affaire à un enseignant qui adore distribuer des polycopiés et là, vous vous rendrez compte que vous n’avez rien pour surligner les éléments importants ou écrire sur le document. Pour cela, pensez bien à acheter des stylos, crayons, une gomme, des surligneurs, un petit carnet, des fiches bristol (pour les révisions), un bloc note ou un cahier (très utile dans les TD). Avec tout ça, vous devriez être armé pour vous adapter à n’importe quel enseignant. On vous rassure cependant, en règle générale, vous devriez plutôt avoir le choix.

 

Faire un point sur ses connaissances

Il arrive parfois que des professeurs fassent passer un petit test lors du premier cours afin de savoir où en sont les étudiants et d’évaluer leur niveau. Généralement, ce n’est pas un devoir noté qui comptera dans la moyenne mais il est toujours préférable de prendre de l’avance en révisant les programmes et les notions fondamentales dans le domaine d’étude suivi.

 

S’inscrire à l’université

Généralement les inscriptions administratives se font au mois de juillet. Mais dans le cas où vous n’avez pas pu la réaliser durant cette période, une procédure complémentaire est ouverte à la rentrée. Rapprochez-vous de la scolarité de votre Unité de Formation et de Recherche pour en savoir plus.

 

Bien s’organiser pour réussir son année

C’est la rentrée ! Vous recevez votre emploi du temps. Et là, surprise ! Vous avez 17h de cours par semaine et des grands « trous » entre les cours (bienvenue à l’Université). Faites-vous votre propre emploi du temps afin d’optimiser ces éventuelles plages horaires. Définissez-vous un temps scolaire, un temps de travail personnel et bien sûr un temps de loisirs pour décompresser un peu. Organisez-vous convenablement car les études supérieures demandent beaucoup d’autonomie et d’investissement personnel.

 

Se construire de nouveaux repères

Généralement en Institut Universitaire de Technologie, les étudiants de 2eme année parrainent ceux de la 1ere année. Ce qui n’est pas forcément le cas à l’université. Mais l’université peut proposer aux étudiants de 4e et 5e année de faire du tutorat. Afin de mieux vous intégrer et d’avoir une personne à qui demander conseil, renseignez-vous dès la rentrée. D’autres formes d’intégration sont également envisageables : la vie associative étudiante, souvent riche et variée, et permettant de rencontrer d’autres étudiants dans un domaine qui vous passionne (théâtre, musique, écologie…) ou dans votre filière d’étude.

Et surtout, n’oubliez pas de vous mettre au travail tout de suite. N’attendez pas fin novembre, avant les partiels de décembre, pour commencer à revoir les cours car la charge de travail risque de paraître insurmontable. Suivez votre planning pour travailler régulièrement. En plus, à l’université aussi, il peut y avoir des contrôles « surprises » et des contrôles continus.

Une fois que votre rentrée s’est bien déroulée (grâce à ces quelques conseils), suivez le guide pour ne pas rater ma première année.

 

Vous avez des projets ?

Document destiné à votre information personnelle à sa date de rédaction et ne pouvant être considéré comme exhaustif. Il est soumis au droit d’auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.