Alternance et stageEmploi

Alternance : les différents contrats

Pour la rentrée scolaire, vous allez intégrer une nouvelle formation ou poursuivre vos études sous forme d’alternance. Mais savez-vous qu’il existe deux types de contrats pour l’alternance ?

Jeune femme assise avec une tablette dans les mains

Qu’est-ce que l’alternance ?

Aujourd’hui, beaucoup d’entreprises et étudiants choisissent l’alternance. Cette formule conjugue la formation théorique dans un établissement d’enseignement et la formation pratique en entreprise. Si vous souhaitez réaliser vos études sous contrat d’alternance, sachez que cela passe par la signature d’un contrat entre l’entreprise et vous-même. Cependant, cet engagement peut se décliner sous deux formes :

  • Le contrat de professionnalisation
  • Le contrat d’apprentissage

L’alternance sous contrat d’apprentissage

Pour réaliser une alternance sous contrat d’apprentissage, voici les conditions :

  • Vous devez être âgé de 16 à 26 ans lors de la signature du contrat
  • La période d’essai est de 2 mois
  • La durée du contrat varie de 1 à 3 ans
  • Vous bénéficiez de 5 semaines de congés payés, à prendre sur le temps de l’entreprise
  • La durée de la formation représente au moins 400 heures en moyenne par année de formation
  • Les revenus sont exonérés d’impôts dans la limite de 12 fois le Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance, plus connu sous le nom de SMIC, mais attention, seule la part qui dépasserait la limite de 12 fois le SMIC doit être déclarée au Trésor public, soyez vigilant !

Bon à savoir : l’alternance sous contrat d’Apprentissage, s’adresse davantage aux jeunes plutôt qu’aux personnes désirant reprendre leurs études. L’avantage de ce type de contrat : sa fiscalité avantageuse !

Jeune femme en alternance

L’alternance sous contrat de professionnalisation

Pour réaliser une alternance sous contrat de professionnalisation, voici les conditions :

  • La période d’essai est de 1 mois
  • Le contrat concerne les jeunes âgés de 16 à 25 ans, les demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus, mais également les bénéficiaires de la prime d’activité, de l’Allocation Spécifique de Solidarité (ASS), de l’Allocation Adulte Handicapé (AAH) ou d’un Contrat Unique d’Insertion (CUI)
  • La durée de la formation doit représenter au moins 70 heures réparties sur une période maximale de 12 mois
  • Vous bénéficiez de 5 semaines de congés payés, à prendre sur le temps de l’entreprise
  • La durée du contrat varie de 1 à 3 ans
  • Le temps partiel est autorisé
  • Les revenus issus d’un contrat de professionnalisation doivent être déclarés et quel qu’en soit le montant

Vous avez des projets ?

Document destiné à votre information personnelle à sa date de rédaction et ne pouvant être considéré comme exhaustif. Il est soumis au droit d’auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.