Emploi

L’Aide à la Recherche du Premier Emploi (ARPE)

Quand on est jeune diplômé, qu’on a moins de 25 ans et qu’on est au chômage, il existe peu d’aides permettant de faciliter le quotidien. A cela se rajoute un marché du travail peu favorable, et une insertion professionnelle compliquée. Alors à part trouver un petit boulot en attendant le bon, ce n’est pas toujours simple. Face à ce constat et afin de lutter notamment contre le phénomène de « décrochage », le Gouvernement a mis en place l’Aide à la Recherche du Premier Emploi (ARPE), qui, comme son nom l’indique, offre une aide financière temporaire aux jeunes diplômés, en recherche d’emploi. Utile vous avez dit ? En 2016, année de création de l’ARPE, près de 30 000 jeunes diplômés en ont bénéficié. Voici tout ce qu’il faut savoir sur l’ARPE.

 

L’ARPE, c’est pour qui exactement ? 

Créée afin de faciliter l’insertion professionnelle des jeunes, l’ARPE s’adresse aux lycéens et étudiants boursiers, ainsi que les apprentis disposant de faibles ressources ayant suivi une formation à finalité professionnelle en 2016-2017. L’aide financière est donc attribuée sur critères sociaux. D’autre part, pour en bénéficier, il faut avoir moins de 28 ans, avoir obtenu son diplôme en 2017 et être en recherche de son premier emploi, c’est à dire ne plus être en formation. Ainsi, vous ne pouvez pas bénéficier de l’ARPE si vous recherchez un job d’été. Par ailleurs, il n’y a pas de cumul avec le RSA, la garantie jeunes, un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation.

L’ARPE, quel montant et quelle durée ?

Le montant de l’aide varie en fonction de la situation du demandeur :

  • Etudiants boursiers : Le montant de l’aide est équivalent au montant de la bourse touchée pendant l’année scolaire.
  • Etudiants ayant obtenu un diplôme de l’enseignement scolaire à finalité professionnelle : Le montant mensuel est fixé à 200€.
  • Apprentis : Le montant de l’aide est fixé à 300€ par mois. Le montant maximal annuel des ressources, permettant aux personnes ayant obtenu un diplôme de l’enseignement scolaire à finalité professionnelle par la voie de l’apprentissage de bénéficier de l’aide à la recherche du premier emploi, est fixé conformément à l’article 1er de l’arrêté du 22 mars 2016 fixant les modalités de détermination des plafonds de ressources ouvrant droit à l’attribution d’une bourse nationale d’études du second degré de lycée et leur mode de revalorisation.

Le montant maximal annuel des ressources, permettant aux personnes ayant obtenu un diplôme de l’enseignement supérieur à finalité professionnelle par la voie de l’apprentissage de bénéficier de l’aide à la recherche du premier emploi, tient compte du nombre d’enfants à charge du foyer fiscal de rattachement du demandeur de l’aide, ce dernier n’étant pas compté parmi les enfants à charge. Il en est de même lorsque le demandeur de l’aide a souscrit sa propre déclaration fiscale. Ce plafond de ressources est fixé conformément au tableau ci-dessous :

Nombre d’enfants à charge du foyer fiscal concerné à l’exclusion du demandeur 0 1 2 3 ou plus
Plafond de ressources en euros 33 100€ 44 120€ 55 150€ 62 510€

La durée maximale de versement de l’aide est de 4 mois. Si vous avez trouvé un emploi dans ce délai dont la rémunération mensuelle excède 78% du salaire minimum interprofessionnel de croissance net (SMIC), il est tenu d’en informer l’organisme assurant le versement de l’aide. Il met alors fin à son paiement. Vous devrez donc en informer l’organisme de l’ARPE afin de stopper les versements.

L’ARPE, quelles démarches pour en bénéficier ?

Rendez-vous sur le site www.education.gouv.fr/arpe (coût de connexion selon votre fournisseur d’accès), sur lequel vous pourrez effectuer une demande en ligne. Plusieurs pièces justificatives vous seront alors demandé :

  • Un document attestant la réussite de votre diplôme
  • Une attestation de ressources : avis fiscal 2016 sur les revenus 2015 pour les apprentis ou celui de votre foyer fiscal de rattachement
  • Une attestation sur l’honneur précisant que vous n’êtes plus étudiant, mais aussi que vous êtes diplômé et à la recherche d’un premier emploi et que vous ne bénéficiez pas du RSA.
  • Une copie de la carte étudiante des métiers (pour les apprentis) ou de la carte d’identité
  • Vos coordonnées bancaires.
  • Le formulaire vous sera renvoyé par mail. Imprimez-le et signez-le. Ensuite, vous devez envoyer par courrier les pièces nécessaires à l’adresse indiquée sur le formulaire.

Attention : Vous disposez de 4 mois pour faire cette demande à compter de la date de résultat de l’examen.

Vous avez des projets ?

Document destiné à votre information personnelle à sa date de rédaction et ne pouvant être considéré comme exhaustif. Il est soumis au droit d’auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.